L'ÎLE D'EL HIERRO

L’île d’El Hierro
L’île d’El Hierro

Les îles Canaries

Les îles Canaries sont appelées « les îles du printemps éternel » car elles possèdent un climat doux et agréable tout au long de l’année (de 20°C l’hiver à 28°C l’été) grâce aux alyzées et aux vents sahariens. Ces vents permettent la présence d’une végétation sub-tropicale. Figuiers de barbaries, amandiers , bananiers, manguiers et vignobles cultivés ou sauvages poussent en abondance.

La météo à El Hierro est modérée tout au long de l’année. Sur la côte, la température varie de 19oC à 30oC avec une légère brise la plus grande partie de l’année. Plus on monte dans les hauteurs, plus l’air se rafraîchit. Les nuits sont généralement fraîches et claires, avec très peu de pollution lumineuse, de sorte que les étoiles sont spectaculaires (il y a d’ailleurs un observatoire sur l’île). La température de l’eau est de 19°C en hiver et jusqu’à 25°C en été. La Restinga est la partie la plus déserte de El Hierro et ses environs contrastent fortement avec le reste de l’île.

 

El Hierro :

La plus petite île des Canaries

El Hierro est la plus petite île des Canaries et est située dans le sud-ouest de l’archipel. Ses 478km2 offrent une variété de paysages :

  • au sud et à l’ouest : des formations arides et volcanique
  • au nord et à l’est : la vallée fertile du golf et ses vignobles
  • au centre : la crête montagneuse avec sa forêt de pins canariens et sa forêt primaire de lauriers

Ci-contre : Vidéo en français sur ARTE « El Hierro le secret des Canaries »

L’île d’El Hierro

Un peu d'histoire

On ne sait pas avec certitude quel est l’origine du nom de El Hierro, mais on crois que ça pourrait être une dérivation de l’ancienne langue canari de l’île.

À partir du deuxième siècle de notre ère, Ptolémée considérait comme le « Meridien Zéro » comme celui qui traverse la pointe ouest de l’île, au phare de la Orchilla. Il est resté ainsi jusqu’à 1883, quand le méridien de Greenwich à été découvert. C’est pour cela que l’île d’El Hierro est encore surnommée « l’île du méridien », qui se traduit en « Meridiano Cero ».

L'île VERTE

Depuis fin 2014, El Hierro est la première île verte au monde, totalement autonome en électricité. Cinq éoliennes installées dans le nord-ouest de l’île assurent, en complément d’un jeu de bassins de rétention d’eau de mer, l’indépendance énergétique de ce petit rocher de moins de 300 km2.

Sur l’île El Hierro, les cinq éoliennes de 64 m fournissent une puissance totale de 11,5 MW. Le surplus d’énergie est utilisé pour une usine de dessalement mais aussi pour actionner une pompe qui monte l’eau du réservoir inférieur vers le bassin supérieur. Durant les périodes sans vent, on laisse l’eau s’écouler vers le bas et des turbines produisent de l’électricité. Le complément est fourni par une centrale thermique. La proportion de ces trois sources est ajustée en permanence.

El Hierro : l'île UNESCO

De toutes les îles des Canaries, El Hierro est un paradis à découvrir. Cette septième île est toujours restée en dehors du courant touristique, à la grande joie de ceux qui veulent et ont besoin de la préserver telle qu’elle est. En outre, en 2000, l’île a été déclarée RESERVE MONDIALE DE LA BIOSPHERE par l’UNESCO.

L’île d’El Hierro